Psychologie mon amour ! Index du Forum
Psychologie mon amour !
Venez partager vos prises de note, pour une meilleure qualité de d'apprentissage !
 
Psychologie mon amour ! Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Techniques Projectives le Rorscharch

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychologie mon amour ! Index du Forum -> Soyons sérieux -> Les Techniques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bérénice
Membres

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mar 2012
Messages: 1

MessagePosté le: Ven 5 Oct - 11:26 (2012)    Sujet du message: Techniques Projectives le Rorscharch Répondre en citant

TD 2 Modalités de passations et protocoles


Les modalités de passations du Rorscarsch : Il faut que le contexte de passation soit sécurisant pour le sujet. Il faut un entretien avant et après le test. ON ne doit pas faire passer le R. ni à ses proches ni à ses amis, la durée de passation peut varier, d'une demi heure à une heure donc prévoir du temps car la passation doit se faire entièrement.


« Je vais vous montrer 10 planches et vous me direz ce à quoi elles vous font penser, ce que vous pouvez imaginer à partir de ces planches. » Dans cette consigne il y a la sollicitation perceptive et projective. On présente le matériel toujours dans le même sens et voir si le sujet va se saisir ou pas du matériel, le retourner. Nous on ne suggère rien on le laisse faire. Mais si la personne est très inhiber on peut dans ce cas lui suggérer de retourner les planches. Le temps de passation se distingue en deux moments ;
-la passation spontanée où on note tous ce que dit le sujet y compris ses commentaires les manifestations comportementales. On note les temps de latence (temps entre la présentation d'un stimulus et la réponse) et le temps total pour une planche.
-L'enquête, le temps de l'enquête « maintenant on va travailler autrement » on reprend les planches et on demande au sujet de préciser où et comment il a vu ses réponse. Cette enquête nous sert pour la cotation.


La cotation:il y a trois grands domaines :


1) Les localisations : réponse à la question « où » quel partie de la tâche a été utilisé. On va avoir G pour réponse Global. On cote le G lorsque la cotation porte sur la tâche dans son entier. Il y a une exception la planche 3 on ne peut coter G que si la réponse porte sur le noir, idem pour la planche 2 avec le blanc et le noir.
La réponse D pour Détail courant, car la réponse porte sur une partie facilement isolable de l'ensemble il s'agit d'une découpe de la tâche fréquemment donné. Il existe une liste standardisé des D mais on peut faire appel à notre grand sens quand une coupe de D est visible.
Dd, sont des réponses détails plus rarement isolées (petit détail)
Dbl, interprétation du détail blanc, situé à l'intérieur ou à l'extérieur de la tâche.
Di, signifie détail d'inhibition, lorsqu'un élément de la tâche est traité isolément dans un contenu partiel alors qu'habituellement il fait parti d'un tout.
Il arrive que dans le mouvement d'interprétation le sujet englobe l'ensemble de la tâche. Dans ce cas on parle de localisations associées comme le D/G ici c'est la construction d'une réponse globale à partir de la combinaison de plusieurs grands détails.
Dbl/G : Même logique, construction d'une réponse globale à partir d'un détail blanc.
Gbl : Réponse global qui intègre le blanc.
Dbl/D : construction d'une réponse global avec combinaison d'un détail blanc avec plusieurs détails coté grand D.
Le DG : le sujet à partir d'un détail va faire une extension qui va être inapproprié.


  1. Les déterminants : La forme qui va déterminer la réponse. Il va falloir la qualifier (bonne forme, forme flou etc) On note F la forme lorsque c'est la configuration de la tâche qui est à l'origine de la réponse et pour chaque réponses données on va apprécier la qualité de la forme : F+, F-, F+/-.
    F+ on va dire que c'est une bonne forme, ce critère statistique va nous donner un indice d'adaptation à la réalité .Une réponse banal est forcément en F+ car elle est fréquemment donnée. Il y a aussi un critère qualitatif avec des réponses originales et perceptivement partageable.
    Les F- sont des formes inadéquate (non partageable) à la configuration de la tâche.
    F+ou-, c'est lorsque on va avoir une réponse imprécise ex « un animal » mais également une réponse aux contours flou, vague ex « un nuage, caillou, rochet, une île ». Certaines réponses vont être déterminé par la couleur : C : pour les couleurs rouge et pastel qui détermine la réponse.
    C' pour les couleurs grises, blanches, noires.
    Parfois il va y avoir la forme et la couleur qui vont déterminer la réponse :FC, C, CF. On va essayer d'évalué le poids de la couleur dans la formation de la réponse.
    FC ou FC' lorsque la couleur est intégré à une forme précise et dominante ex bonnet rouge c'est la forme qui a permis la réponse.
    On cote CF ou C'F lorsque l'impact de la couleur prime sur la forme. En général la forme est imprécise ex tâche de sang c'est la couleur qui a primé.
    C ou C' lorsque c'est la couleur qui prime, il n'y a pas de forme ex du sang.
    L'estompage : C'est lorsque c'est l'aspect nuancé qui cote la réponse, aspect de profondeur de la réponse. On va avoir E, FE, EF, E.
    Les kinesthésies : K, Kan, Kob. C'est lorsque les réponses du sujet sont attribués à un mouvement ressenti par le sujet ex un papillon qui prend son envol. Les K, kinesthésie majeur qui concerne une forme humaine en mouvement. Le Kan, c'est un animal en mouvement. Le Kob c'est un objet en mouvement. Les Kp c'est une partie du corps d'un humain en mouvement. On va apprécié la qualité de ces kinesthésies. Est ce une bonne forme ? K+ ou K-.
    Clob : Clair obscur. C'est tout ce qui va être manifestations d'angoisse. Fclob ou clobF ou clob. Ex Fclob une bête monstrueuse comme un vampire, dimension de l'angoisse qui apparaît dans monstrueuse. Clob F une inquiétante plante carnivore. Clob, un cauchemar ou une puissance démoniaque. Menace, peur, angoisse.

  1. Les contenus : C'est la réponse « quoi » c'est quoi qu'on voit. On propose H pour une réponse humaine, (H) pour une réponse para humaine c'est à dire un humain qui n'en est pas vraiment un (ex un mort vivant, un fantôme, un vampire, un loup garou, une sirène, un elfe). Hd et (Hd). Il va y avoir la même chose pour les animaux, A et un bout d'animal Ad ( sirène, dragon, centaure). Pour la botannique, avec les contenu sang, architecturaux et ban si c'est une banalité. On peut mettre refus dans la cotation si la personne ne voit rien ou NC si il n'y a que des nomination de couleur.



L'enquête aux limites, c'est lorsque le sujet n’émet aucune réponse banal. Cela donne un avis s'il ne veut donner que des réponse originales ou s'il ne voit pas du tout la même chose. Dans ce cas lui demander si dans une planche il peut voir un papillon s'il dit oui mais c'est banal de dire ca ou s'il dit non... ou bien ah oui mais là il... Permet de donner des indices pour l'analyse qualitative.


Le psychogramme : C'est le recensement des réponses. On va tout reprendre et faire des calculs. On va totaliser le nombre de réponses, de refus, de réponses global etc... et on fait le total pour chacune des localisations. Puis on détermine le pourcentage. Si on a 25 réponses dont 13 en global cela fait 13/25. On fait la même chose pour le D etc.
On va refaire ca pour les déterminants. O va calculer le F% c'est le nombre total de F /le nombre total de réponses *100
Le F% élargi;on comptabilise les F+K+Kan+FC,FE,Fclob/R*100
Le F+% donne des indications si le sujet a décroché de la réalité, s'il est sujet à une psychose. Nombre de F+ + le nombre de (F+ou-/2)/nombre total de F
F+% élargi : F+ + (F+ou-/2)+(K+)+(Kan+)+(FC+)+(FE+)+(Fclob+) / F+K+Kan+FE+Fclob
H% : Nombre total de H + Hd / Nombre de réponse*100
A% : A+Ad/R*100
Ban:2,3,4 ou 0...
TRI (type de résonance intime) Pôle mouvement/pôle sensoriel. C'est à dire K<C ou K>C ou K=C Une réponse FC= 0,5 ; CF=1 ; C=1,5. Ici on se base sur les K.
Formule complémentaire, on va résonner à partir des petites kinesthésies. (kan+Kob+Kp) <,>,= E
FE=0,5 ; EF=1 ; E=1,5
RC% = nombre de réponses VIII,IX,X / R. RC= réactivité à la couleur.
Il faut marqué toutes les remarques, les ressentis, les persévérance etc.
En France il existe des normes pour adultes, enfants, adolescents.


L'interprétation : Facteurs de socialisation ( le sujet est ancré dans un minimum de socialisation) : Le H% est intéressent car le sujet est capable de donner des réponses humaine, il se projette.
A% réponse animal plutôt que des réponses humaines. C'est surtout les enfants qui en donnent.
F+% c'est la proportion de réponse de bonnes formes. Si il y a que des réponses F+% c'est que l'enfant est en hyper adaptation.
D% détails fréquemments isolable
Ban;banalités
Ce sont des facteurs à prendre en compte pour savoir si le sujet est plus du côté de la névrose ou de la psychose.  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Oct - 11:26 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Psychologie mon amour ! Index du Forum -> Soyons sérieux -> Les Techniques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom